Articles > cours-code > mécanique > Réglage des feux de route et des feux de croisement

Réglage des feux de route et des feux de croisement

Pour conduire en toute sécurité, il est essentiel que vos feux soient bien réglés. En effet, ceux-ci vous permettent non seulement de voir, mais également d’être vu pour conduire en toute sécurité. L’entretien des phares et le réglage de la hauteur des feux de croisement doivent être faits régulièrement, notamment avant un long voyage ou après un chargement important du véhicule. Vous devez également le faire avant le contrôle technique de votre véhicule, au risque de devoir passer une contre-visite. Un mauvais entretien peut également entraîner une contravention de troisième classe (amende de 68 euros) ou une immobilisation de votre véhicule.

  1. Réglementation concernant les feux
    1.1 Les feux de route
    1.2 Les feux de croisement
  2. Le réglage et la vérification des feux
    2.1 Régler ses phares sur un véhicule neuf
    2.2 Régler la hauteur de ses feux de croisement sur des véhicules anciens

Réglementation concernant les feux

Votre véhicule est équipé de plusieurs types de feux (feux de brouillard, feux de stop, feux de position, etc.). Vous devez vous assurer que toutes les ampoules de ces feux fonctionnent avant de prendre la route. Vous devez également vous assurer que les feux de routes et de croisement respectent la législation en termes de hauteur et d'intensité.

Les feux de route

Votre véhicule doit obligatoirement être équipé de 2 ou 4 feux de route jaunes ou blancs d’un faisceau allant jusqu’à un minimum de 100 m. Les feux de route n’ont pas de spécification de hauteur, ils doivent être implantés au maximum à la largeur des feux de croisement. Leur intensité lumineuse maximale doit être de 225 000 canderas (unité d’intensité de flux lumineux). Lorsqu’ils sont en position feux de route, les feux de croisement peuvent rester allumés.

Les feux de croisement

Deux feux de croisement sont obligatoires, ils doivent avoir un faisceau lumineux de 30 m minimum et peuvent être blancs ou jaunes. Ils doivent être positionnés entre 50 et 120 cm du sol et au maximum à 40 cm de côté extérieur, hors véhicule. Ils doivent être écartés d’au moins 60 cm l’un de l’autre. En position de croisement, les feux de route doivent être éteints.

Le réglage et la vérification des feux

Depuis la réforme du Code de la route en 2016, il est demandé au conducteur de connaître les notions essentielles de mécanique et d'entretien de son véhicule. Le réglage des feux fait partie des vérifications qu’il doit réaliser régulièrement.

Les deux raisons pour lesquelles il faut régler ses feux sont :

  • d’éviter d’aveugler les autres usagers qui vous croisent ou qui vous suivent lorsque vos feux de croisement sont allumés (nous vous rappelons que vos feux de route doivent être éteints lorsque vous croisez un ou plusieurs usagers).
  • de vérifier l’efficacité des feux de route en mesurant leur intensité lumineuse.

Régler ses phares sur un véhicule neuf

Les nouveaux véhicules sont maintenant équipés d’une commande de réglage de la hauteur des feux (une molette en plastique à crans, dotée de pictogrammes référant aux différents feux) généralement située à côté du volant. Cette commande est utilisée lorsque le chargement de la voiture est assez conséquent pour nécessiter de modifier la direction des feux.

Régler la hauteur de ses feux de croisement sur des véhicules anciens

Sur les autres véhicules ou dans le cas où les feux de votre voiture se sont déplacés dans les phares, vous pouvez les positionner manuellement.

Les ateliers automobiles sont munis d’outils (le réglophare ou le régloscope) qui permettent de contrôler cette intensité lumineuse, mais vous pouvez également les régler chez vous, sans appareil.

  • Pour effectuer ce test, vous devez dans un premier temps, préparez votre voiture en en enlevant tout le poids superflu et vérifier que vos pneus sont gonflés selon les normes du constructeur. Pour un test optimal, installez quelqu’un à la place du conducteur et vérifiez que le réservoir d’essence est à moitié plein. La molette de réglage qui se trouve à l’avant de la voiture doit être réglée sur la position neutre 0.

  • La voiture doit être garée sur un terrain plat, à 3 ou 4 mètres devant un mur ou d’une porte de garage (à la surface pas trop claire de préférence). Puis, dans un second temps vous devez vérifier que les amortisseurs sont bien en place et appuient sur les quatre ailes de la voiture.

  • Une fois cette vérification faite, vous pouvez mesurer la distance des phares par rapport au sol pour vous assurer que les suspensions sont en bonne position et enfin, allumer vos feux de croisement (sans les feux de route ni les feux anti-brouillard).

  • Marquez ensuite le centre de la projection du phare sur la porte ou sur le mur d’une croix, avec de l’adhésif de couleur. Mesurez ensuite la distance entre le centre de la croix et le sol, celle-ci ne doit pas dépasser 1,06 m.

  • Vous pouvez alors reculer votre voiture jusqu’à être positionné à 7,5 m du mur ou de la porte, éteindre les phares et les dégager de leur anneau afin de repérer les vis ou les boutons de réglage. Deux de ces vices permettent respectivement d’ajuster la position horizontale et verticale du phare (reportez-vous à la notice de votre véhicule pour les trouver).

  • Quand vous réglez un phare, pensez à occulter l’autre afin que les deux lumières se distinguent. N’hésitez pas également à demander de l’aide en plaçant quelqu’un à la place du conducteur pour des questions de poids et pour que celui-ci puisse allumer et éteindre les phares pour trouver le réglage adéquat.

  • Vos phares sont bien réglés lorsque la partie la plus lumineuse supérieure arrive sous ou au niveau de la partie basse de la croix et que la majeure partie de la partie la plus intense se trouve à droite de la ligne verticale. Vérifiez que vous avez bien vissé. Vous pouvez dès lors tester la nouvelle position de vos feux sur la route !

S'ENTRAINER AU CODE
Réglage des feux de route et des feux de croisement
Partager