Les feux de brouillard avant et arrière s’utilisent lorsque la visibilité se dégrade à cause des conditions météorologiques. Mais il est important de distinguer l’utilisation des anti-brouillard avant de celle des anti-brouillard arrière, l’un servant à mieux voir, l’autre à être vu. Nous abordons ici le feu de brouillard arrière seul. Est-il obligatoire ? Doit-on en avoir 1 ou 2 ? Dans quelles situations les allumer ? Quand est-il interdit de les utiliser ?

Au sommaire :

  1. Les feux de brouillard arrière sont-ils obligatoires ?
  2. Le feu de brouillard arrière unique
  3. Quand les utiliser ?
  4. Circuler avec vos anti-brouillard arrière par temps de pluie

1. Les feux de brouillard arrière sont-ils obligatoires ?

Oui, votre véhicule doit obligatoirement être équipé d’au moins un feu de brouillard arrière. Il a été rendu obligatoire pour les voitures, autocars et poids lourds mis en circulation à partir du 1er octobre 1990 afin de respecter les directives européennes. Mais attention, le fait qu’un équipement soit obligatoire sur un véhicule, n’équivaut pas automatiquement à ce que son utilisation le soit, comme nous le verrons plus loin.

2. Le feu de brouillard arrière unique

L'Article 34a de l’arrêté du 16 juillet 1954 relatif à l’éclairage et à la signalisation des véhicules, précise que « lorsque le feu arrière de brouillard est unique, il doit être situé à gauche du plan longitudinal médian du véhicule. »

À ça, vous me répondrez que certains modèles de voiture ont un feu arrière central, les Peugeot 206 par exemple. Dans le doute, si l’on vous demande à l’examen du Code si le feu de brouillard unique doit être à gauche ou à droite, répondez à gauche, car c’est ce que stipule la législation. Il n’est jamais question du phare central à l’examen.

3. Quand les utiliser ?

Il faudrait pouvoir distinguer les situations où ils peuvent être allumés de celles où ils doivent être allumés. Malheureusement, le Code de la route, Article R416-7, ne fait pas cette distinction clairement : « le ou les feux arrière de brouillard ne peuvent être utilisés qu’en cas de brouillard ou de chute de neige ».

La tournure « ne peuvent être utilisés que » signifie que vous avez uniquement le droit de les utiliser en cas de brouillard ou de fortes chutes de neige, mais cela ne correspond pas à une obligation.

Faites donc attention aux intitulés des questions de l’ETG. Selon si la question est « Dans cette situation, je peux » ou « Dans cette situation, je dois », les réponses attendues ne sont pas les mêmes.

Mais quand est-il dans des conditions de circulation réelles : êtes-vous en infraction si vous n’allumez pas vos feux de brouillard arrière par temps de brouillard ? En principe non, car l’obligation n’existe pas dans le Code. Contestez le PV si vous êtes sanctionné pour ce motif.

4. Circuler avec vos anti-brouillard arrière par temps de pluie

En cas de forte pluie, il est strictement interdit d’allumer les feux de brouillard à l’arrière, car ils sont éblouissants et peuvent aveugler les conducteurs qui vous suivent.

Vous serez en infraction au Code de la route pour « utilisation abusive ou injustifiée des feux de brouillard ». Vous devrez payer l’amende forfaitaire de 135 euros prévue pour les contraventions de 4e classe. Par contre, aucun point ne sera retiré de votre permis de conduire.

Vous encourez les mêmes sanctions si vous utilisez vos feux de brouillard arrière lorsque les conditions de visibilité sont bonnes, car leur utilisation peut être dangereuse.

Retenez tout simplement, de ne jamais les utiliser dans une situation autre que sous de fortes chutes de neige ou un épais brouillard réduisant considérablement la visibilité, si vous ne voyez plus à moins de 100 mètres ou même 50 mètres.

Attention, les anti-brouillard avant, par contre, sont autorisés par temps de pluie.

En bref :

  • Tout véhicule doit être équipé d’au moins un feu de brouillard arrière.
  • La réglementation ne vous oblige pas à les utiliser, mais vous autorise à les allumer en cas de forte neige ou de brouillard intense.
  • Ce sont les 2 seules situations où leur utilisation est permise.
  • Il est strictement interdit de les utiliser en cas de pluie, au risque d’éblouir les autres usagers.
  • Si vous les utilisez par temps de pluie, ou par temps clair, vous serez sanctionné d’une contravention de 4e classe (135 € d’amende, mais pas de retrait de points).

Voilà, c’est tout ce que vous avez besoin de savoir !