Articles > Conduite > Les aides à la conduite automatique

Les aides à la conduite automatique

De l’anglais Advanced driver assistance systems, l’ADAS regroupe plusieurs outils de sécurité active d’information ou d’assistance du conducteur. Il a pour but d’*éviter les situations dangereuses pouvant aboutir à un accidents et ce par exemple en libérant le conducteur d’un certain nombre de tâches qui pourraient troubler sa vigilance. Il peut également doubler la perception du conducteur de ce qui l’entoure (obstacle, gel, piéton…) et permettre au véhicule en cas de danger de réagir de manière anticipée par rapport aux réflexes de l’usager. Tous ces programmes d'assistance à la conduite mènent à terme au stade ultime du véhicule autonome tels que ceux développés pour Tesla ou Google.

L’ADS regroupe quatre grands groupes de systèmes d’assistance qui concernent chacun :

  • La sécurité
  • Le confort
  • L’automatisation
  • L’aide au stationnement

La sécurité

Les systèmes relatifs à la sécurité agissent sur la motricité du véhicule, sa capacité à accélérer, à freiner ou à maintenir une trajectoire. mais il peuvent aussi être des lanceurs d’alerte en cas de perception d’un danger imminent.

Les systèmes de régulation de la vitesse :

L’ADS regroupe pour l’instant deux systèmes de régulation de la vitesse qui sont :

  • le régulateur de vitesse est un système qui permet de stabiliser automatiquement la vitesse sans que le conducteur, une fois qu’il l’a activé n’ait à appuyer sur la pédale d’accélération. La moindre action sur la pédale d’embrayage ou sur le frein désactive le régulateur de vitesse. Il est principalement utilisé pour une consommation optimale de carburant, pour éviter les excès de vitesse par inadvertance et sur les routes hors agglomération.
  • le limiteur de vitesse est un système de bridage électronique qui a pour fonction d’aider le conducteur à ne pas dépasser la limitation de vitesse autorisée. Lorsque ce système est activé, le conducteur peut toujours ralentir, s’arrêter et redémarrer sans dépasser la vitesse maximale définie. Ce système peut donc être activé sur n’importe quelle route, même en ville lorsque les limitations de vitesse ne changent pas trop souvent.

Les systèmes d’aide au freinage et au maintien de la trajectoire :

Ces systèmes agissent sur le véhicule ou **préviennent le conducteur dans le cas où la trajectoire du véhicule est problématique ou lui échappe.

  • l’ABS, de l’allemand Antoblockiertsystem, permet d’éviter le blocage des roues en cas de freinage brusque. En effet, un blocage des roues provoquerait un glissement du véhicule et une perte de contrôle du véhicule et de sa trajectoire.
  • l’Aide au freinage d’urgence est un système relié aux mécanismes de freinage du véhicule. Il permet de détecter les freinages d’urgence et de pousser au maximum le freinage déclenché par le conducteur, il réduit ainsi la distance de freinage. Il est souvent accompagné de l’ABS ce qui évite un blocage des roues et est couplé de l’allumage automatique des feux de détresse pour éviter de surprendre les véhicules suivants.
  • l’Aide au maintien dans la voie est un système qui aide à rester dans la bonne file. Il détecte le franchissement d’un marquage au sol et avertit le conducteur en faisant vibrer le volant et en affichant une alerte visuelle. Quand le temps de réaction du conducteur est trop long, il actionne le volant pour l’aider à revenir dans sa voie. Ce système est conçu pour la circulation sur des routes à plusieurs voies (autoroutes, routes nationales…) et est automatiquement désactivé à une vitesse inférieure à 65km/h.
  • l’ESP (Electronic Stability Control) est un système électronique qui permet d’éviter la perte du contrôle de la trajectoire du véhicule lors de virages trop rapides ou de manoeuvres trop brusques par rapport aux conditions d’adhérence de la route. Son action est de bloquer une ou plusieurs roues en cas de sous-virage (lorsque l’avant de la voiture dérive plus que l’arrière) ou de sur-virage (le contraire).
  • le DST (Dynamic Steering Torque) détecte les conditions d’adhérence de la route et définit si le véhicule risque de perdre de l’adhérence. Quand c’est le cas, il agit avec la direction assistée pour guider les mouvements du conducteur sur le volant.

Les systèmes d’alerte

Les systèmes d’alerte n’agissent pas directement sur le véhicule mais alertent le conducteur concernant différents paramètres (dangers ou obstacles, vitesse, trajectoire…).

  • Le système de détection de piétons est un complexe intelligent de caméras permettant de surveiller les alentours du véhicule. Il peut ainsi repérer la présence de piétons et en prévenir le conducteur ou bien agir directement sur les freins du véhicule.
  • Le détecteur de fatigue ou de manque de vigilance du conducteur a été développé dans les années 2000. Ce système analyse les mouvements du conducteur sur le volant et les corrige. Il analyse le comportement du du conducteur le premier quart d’heure de conduite lorsque le véhicule dépasse les 65 km/h, il est donc principalement actif sur l’autoroute. Si le système détecte une différence dans la vigilance du conducteur par rapport aux premières minutes ou si les conducteur conduit depuis plus de quatre heures d’affilées, il déclenche une alerte visuelle et sonore afin d’inciter le conducteur à faire une pause.
  • L’AFL (Alerte de franchissement d’une ligne) s’apparente à l’aide au maintien dans la voie et alerte le conducteur lorsque celui-ci dépasse une ligne sans avoir préalablement activé ses clignotants. C’est un système à infrarouges.
  • Le système de détection de véhicules présents dans les angles morts s’apparente au détecteur de piétons car c’est lui aussi un système de vidéo intelligent qui repère des véhicules situés dans les angles mort du véhicule (ce que l’on ne peut pas voir à l’aide des rétroviseurs).
  • L’Alerte de distance de sécurité est un système de radar qui permet de calculer la distance qui sépare le véhicule d’un autre véhicule et qui avertit le conducteur si cette distance n’est pas conforme à la distance de sécurité. Le système est actif lorsque que le véhicule roule en 30km/h et 200 km/h.
  • Le système d’indication de limitation de vitesse est un système de vidéo intelligent qui scanne les panneaux de signalisation et affiche la limitation de vitesse sur le tableau de bord. Si le véhicule n’a pas de caméra intégrée, cette fonction peut être assurée par une application téléchargée sur un smartphone fixé au pare-brise.

Les systèmes actifs

Les systèmes de sécurité active, par leur présence et leur fonctionnement peuvent éviter qu’un accident se produise. Ils sont en action avant l’accident lorsque les systèmes de sécurité passifs ou secondaires interviennent pendant l’accident potentiel.

  • Le système anti-collision est un radar ou un laser qui mesure la distance et la distance d’approche du véhicule précédant le conducteur et détecte le besoin de freiner. Dans ce cas il alerte le conducteur afin de que celui-ci freine et évite ainsi la collision.
  • Le freinage automatique d’urgence ne doit pas être confondu avec l’aide au freinage d’urgence qui a pour fonction d’augmenter la puissance du freinage impulsé par le conducteur. Le freinage automatique d'urgence est un système qui, lorsqu’il détecte une collision imminente avec un autre véhicule, un piéton ou un obstacle, freine automatiquement.
  • Le régulateur de vitesse adaptatif est un système récent qui s’ajoute au régulateur automatique de vitesse et qui permet d’ajuster automatiquement la vitesse grâce à l'utilisation de radar ou laser qui mesure la distance et la vitesse d’approche du véhicule précédent le conducteur.

Le Confort

Plusieurs systèmes ont été créés afin de favoriser le confort du conducteur et ainsi de renforcer sa vigilance et sa réactivité.

  • La **direction assistée¨¨ est installée en série sur les véhicules depuis une quinzaine d’année. Elle permet de limiter les efforts du conducteur sur le volant dans toutes les conditions grâce à un système d’assistance hydraulique de la direction.
  • La climatisation automatique est un système qui permet de refroidir et ainsi d’assainir l’intérieur du véhicule lorsque la température extérieure et supérieure à à celle désirée à l’intérieur. Elle est composée d’un système de ventilation dont l’orientation et la puissance se règlent et qui permet également le désembuage du pare-brise.
  • Le GPS est un système indépendant (boitier, application smartphone) ou intégré au véhicule. Ce système est une aide à la navigation qui a pour fonction de géo-localiser le véhicule dans son environnement et qui permet ainsi au conducteur de prévoir son itinéraire, de repérer les zones dangereuses (travaux, embouteillages, accidents…) et d’estimer les temps de son trajet.
  • L’Affichage tête haute des informations a d’abord été créé dans le domaine de l’aviation militaire afin de permettre au pilote de surveiller son environnement en même temps que les informations fournies par ses instruments de bord. En voiture, le principe est le même. Les informations du tableau de bord sont projetées sur une lame semi-transparente ou sur le pare-brise du véhicule. Ce système a été créé afin car il a été constaté que le conducteur met environ une seconde à chercher et à lire une information sur son tableau de bord ce qui endommage potentiellement sa vigilance quant à l’environnement de son véhicule et donc sa capacité de réaction.

Automatisation

  • Le système Stop & Start permet l'arrêt et le redémarrage automatique du moteur du véhicule afin d’économiser du carburant et de réduire la pollution, particulièrement dans les villes (où il y a beaucoup de feux rouges, intersections…) et dans les embouteillages.
  • L’allumage automatique des feux est un système composé d’un capteur de luminosité qui détecte le manque de luminosité et distingue la lumière naturelle et la lumière artificielle. Selon les informations reçues par le capteur, les feux de croisement sont allumés automatiquement. Ce système peut être intégré à la voiture achetée mais il peut aussi être acheté en kit.
  • Le système de commutation automatique des feux de route est équipé de caméras qui analysent les sources lumineuses. Il permet ainsi de permuter automatiquement les feux de routes et les feux de croisements selon les conditions d’éclairage et de circulation.
  • L’essuie-vitre automatique est un système couplé à un capteur d’eau de pluie qui actionne automatiquement les essuies-glace.
  • L’aide au démarrage en côte est un système de sécurité active qui empêche la voiture de reculer ou de caler pendant un démarrage en côte. Il s’active pendant quelques secondes après que le conducteur ait relâché la pédale de frein pour démarrer.

Aides au stationnement

Deux systèmes intégrés permettent de faciliter le rangement et le stationnement du véhicule :

  • Les radars et caméras de recul permettent de détecter la distance arrière et les obstacles (trottoirs…).
  • Le système de mesure de place disponible permet de définir la bonne trajectoire pour utiliser la place de stationnement de manière entièrement automatique.
S'ENTRAINER AU CODE
Les aides à la conduite automatique
Partager