La priorité à droite est une règle de base du Code de la route francais. Elle a été mise en place pour établir un ordre de passage à respecter même et surtout en l’absence de signalisation routière indiquant une règle de priorité. Voici tout ce qu'il faut savoir sur cette règle de circulation.

Au sommaire

  1. La règle de la priorité à droite selon le Code de la route
  2. Repérer une priorité à droite
  3. Les voies de circulation et types d’usagers concernés
  4. Sanctions en cas de refus de priorité

1. La règle de la priorité à droite selon le Code de la route

La priorité à droite fait partie des règles à connaître absolument pour obtenir son Code de la route et conduire en toute sécurité. Elle est considérée comme une règle par défaut : elle permet de réguler la circulation entre les usagers à toutes les intersections sauf si la signalisation annonce une autre règle de priorité.

Le Code de la route, Articles R415-15, définit la règle de la priorité à droite ainsi :

« Lorsque deux conducteurs abordent une intersection par des routes différentes, le conducteur venant par la gauche est tenu de céder le passage à l’autre conducteur, sauf dispositions différentes prévues au présent livre »

Autrement dit, lorsqu’elle s’applique, la règle vous contraint à laisser la priorité au conducteur qui vient de votre droite lorsqu’il veut s’engager sur la voie de circulation sur laquelle vous vous trouvez.

La priorité à droite s’applique lorsque :

  • la signalisation annonce la priorité à droite à la prochaine intersection ou à toutes les suivantes.
  • il n’y a aucun panneau d’indication de priorité sur votre voie de circulation ou celles venant de la droite.

2. Repérer une priorité à droite

Pour repérer une priorité à droite et l'aborder en toute sérénité, vous devez vous référer aux panneaux de signalisation et au marquage au sol.

2.1. La signalisation sur votre voie de circulation

Vous devez tout d’abord détecter les panneaux indiquant les règles de priorités de votre voie de circulation :

  • Le panneau de priorité à droite ponctuelle : vous avez la priorité sur les véhicules venant de droite à la prochaine intersection.
    panneau-signalisation-priorite-a-droite
  • Le panneau de route prioritaire : votre voie est prioritaire jusqu’à ce que vous rencontriez un autre panneau mettant fin à cette priorité. Vous avez donc la priorité sur les voitures venant de droite à toutes les intersections.
    route-prioritaire

2.2. La signalisation sur la route à votre droite

Si aucun panneau ne vous indique que votre voie de circulation est prioritaire, soyez attentif à la signalisation des routes arrivant sur votre voie de circulation par la droite. Aidez-vous des panneaux, des feux et du marquage au sol :

  • Commencez par repérer les balises d’intersection vous indiquant la présence d’une intersection
    balise-intersection-1
  • Repérez si la voie est ponctuée par un panneau Stop ou un panneau de Cédez le passage indiquant que les usagers circulant sur cette chaussée doivent vous laisser la priorité.
    Cedez-le-passage
  • Aidez-vous du marquage au sol, surtout si les panneaux de la voie à votre droite sont hors de votre champ de vision. Regardez si un trait épais blanc (stop) ou en pointillé (cédez-le-passage) est peint en travers de la route.
    Priorite

2.3. La priorité à droite sans signalisation

En l’absence de signalisation (panneaux et feux tricolores) précisant les règles de priorité d’une intersection ou d’agent réglant la circulation, vous devez respecter la règle de la priorité à droite. Elle s’applique par défaut lorsqu’il n’y a aucune autre indication.

3. Les voies de circulation et types d’usagers concernés

La règle de la priorité à droite vaut pour tout type d’usager : cyclistes, piétons, véhicules à moteur (quad, moto, voiture, scooter…).

Elle vaut également pour tout type de chaussées ouvertes à la circulation publique si aucune signalisation n’indique le contraire :

● Impasse
● Parking public (supermarché, etc.)
● Voie sans issue
● Chemin goudronné
Zone 30
● Périphérique parisien

Seules les voies suivantes ne profitent pas de la priorité à droite par défaut :

Voies privées : chemin privé, parking de maison, sortie de lotissement…
Chemins de terre (même si les derniers mètres sont goudronnés)
Rues nécessitant le franchissement d’un trottoir

Les conducteurs provenant de ces voies doivent attendre que la route principale soit dégagée pour s’engager. Lorsque l’intersection a lieu entre 2 chemins de terre ou 2 sentiers, alors c’est la priorité à droite qui s’applique.

La priorité à gauche existe également en France, mais sur des voies et des intersections bien spécifiques : à l’entrée d’un rond-point ou à l’insertion sur l’autoroute (ou voie rapide) majoritairement.

4. Sanctions et torts en cas de refus de priorité

Toujours selon l’Article R415-5 du Code de la route, en cas de refus de priorité à droite, le conducteur encourt une contravention de 4e classe :

  • Une amende de 135 €
  • Un retrait de 4 points sur le permis de conduire
  • Une peine complémentaire de suspension du permis pour trois ans au plus.

En cas d’accident, le conducteur ayant refusé la priorité à droite, même s’il ne l’avait pas vue, est considéré comme responsable par le code des assurances.

Enfin, rappelons qu’il est interdit de dépasser à hauteur d’une priorité à droite sauf d’un 2 roues si aucune voiture n’arrive de la voie de droite bien entendu.