Un panneau d'interdiction doit être respecté à la lettre. Son message est clair, simple et sans équivoque. Il est utilisé dans le but de faire respecter les restrictions répertoriées dans le Code de la route. Ils ont tous pour vocation de délivrer un signal en début et en fin d'interdiction. Il est important de reconnaître ces panneaux de signalisation pour conduire en toute sécurité.

Au sommaire :

  1. Panneau interdiction : caractéristiques générales
  2. Panneaux d'interdiction de stationner
  3. Panneaux d'interdiction de sens de circulation
  4. Panneaux d'interdiction d'actions ou de manœuvres

1. Panneau d'Interdiction : caractéristiques générales

Le panneau d'interdiction se caractérise par sa forme ronde à fond blanc bordé de rouge. Quelques exceptions ont des fonds différents comme le rouge du sens interdit ou le bleu de l'interdiction de stationner.

Caractéristiques

  • Les panneaux d'interdiction annoncent une obligation ou une interdiction. Ainsi, ils peuvent interdire une manœuvre, imposer une limitation de vitesse, bloquer l'accès à une voie ou à une catégorie de véhicules.

  • Vous pouvez trouver des panneaux d'interdiction de chaque côté de la chaussée.

  • Le début de l'interdiction commence à la hauteur du panneau routier, lorsqu'il n'est pas complété par un panonceau.

  • L'effet se termine à la prochaine intersection ou avec un deuxième panneau barré de noir qui marque la fin de l'interdiction.

  • Lorsque deux panneaux d'interdiction se superposent, il est nécessaire de prendre en compte chaque panneau séparément.

planche-panneaux-interdiction

Les panonceaux complémentaires

Un panneau d'interdiction et son panonceau se lisent toujours ensemble. Le panonceau précise clairement le cadre de l'interdiction. Il est placé sous le signal lorsque l'interdiction :

  • concerne une seule catégorie d'usagers, les poids lourds par exemple, c'est le panonceau de catégorie.
  • prend effet à partir d'un certain point, c'est le panonceau de distance. Le panonceau indique alors la distance où commence le signal, par exemple à 50 mètres.
  • s'applique uniquement dans certaines circonstances, c'est le panonceau d'indications diverses, par exemple en temps de pluie ou neige.
  • concerne seulement un parcours défini. Le panonceau présente alors une distance en kilomètres entre deux flèches montantes. Cette distance commence à partir du panneau et continue sur l'étendue mentionnée. C'est le panonceau d'étendue. Par exemple, vous ne pouvez pas dépasser sur 1500 mètres.

Les pictogrammes figurant sur les panneaux indiquent une interdiction par un symbole explicite et un code couleur : noir, rouge et blanc. Signaler une interdiction permet souvent de prévenir un danger.

2. Panneau d'interdiction de stationner

Pour garantir la sécurité, faciliter la circulation ou garantir un accès, certaines zones sont interdites au stationnement. Le panneau d'interdiction de stationner doit être repéré pour éviter les contraventions ou les mises en fourrière.

→ L'interdiction de stationner est un panneau rond et à bordure rouge. Son fond est bleu barré de rouge. À partir de son implantation, il est interdit de garer votre véhicule sur la chaussée ou l'accotement. Une ligne jaune discontinue au sol correspond au même signal. Vous pouvez vous arrêter, mais en aucun cas quitter votre voiture sous peine de contravention. L'interdiction prend fin à la prochaine intersection ou au panneau de fin d'interdiction. Si un panonceau précise les règles, il s'agit alors d'un stationnement réglementé selon le Code de la route.
panneau-interdiction-stationner
→ Le panneau d'arrêt et stationnement interdit est identique, mais barré d'une croix rouge. Dans ce cas, l'arrêt et le stationnement sont impossibles. L'interdiction est toujours valable du côté de l'implantation du panneau et jusqu'à la prochaine intersection. La ligne continue jaune formule le même interdit.
Panneau-stationnement-arret-interdit-1

3. Panneaux d'interdiction de sens de circulation

Le Code de la route prévoit d'interdire un sens de circulation sur certaines voies grâce à différents types de panneaux :

→ Le panneau d'accès interdit : lorsque le panneau d'interdiction est vide à l’intérieur, il annonce une circulation impossible dans les deux sens. C'est le panneau B0. Il est assez rare et se trouve souvent à l'entrée de routes privées ou forestières dont il interdit l'accès. Cela peut ne concerner qu'une certaine catégorie de véhicules (polluants ou trop lourds).
panneau-B0
→ Le sens interdit : lorsqu'une route est à sens unique, c'est toujours pour des raisons de sécurité. Vous n'avez pas le droit de vous engager dans la voie. Le panneau de sens interdit est implanté à l'entrée de la voie. Il est de type B1 et est reconnaissable avec sa barre horizontale blanche sur fond rouge. Le but est de garantir une meilleure fluidité de la circulation. En cas de non-respect, une amende forfaitaire vous coûtera 135 euros. Sur l'autoroute, ce panneau prévient contre un risque de circulation à contresens qui est une erreur lourde de conséquences.
panneau-sens-interdit-disque-a-fond-rouge-et-rectangle-blanc
→ Le panneau cédez le passage à la circulation venant de sens inverse vous interdit de vous engager sur une voie étroite si un usager y circule déjà (cycliste compris). Vous devez donc céder le passage en face.
panneau-ce-der-pasage-sens-inverse
→ L'interdiction de tourner : le panneau est barré d'une diagonale rouge. Le pictogramme en son centre représente une flèche orientée vers la gauche ou la droite. Le message est clair. Il indique la direction défendue à la prochaine intersection (droite, gauche, demi-tour).
Panneau-interdiction-tourner-gauche

4. Les panneaux d'interdictions d'actions ou de manœuvres

→ Le panneau de limitation de vitesse fait partie de la signalisation d'interdiction. Il limite la vitesse par temps sec. Sans panonceau, il prend effet immédiatement. La limitation est rappelée, en principe, après chaque intersection. Si le panneau est placé sous le panneau du nom de la commune, la limitation s'applique à l'ensemble de l'agglomération.
Limitation-vitesse-50
→ le panneau d'arrêt obligatoire indique l'existence d'un péage, un contrôle de police ou un poste de douane. Des inscriptions noires précisent la nature de l'arrêt au centre du panneau. L'arrêt est obligatoire si le mot HALTE est écrit au centre du panneau, sauf si un agent vous demande de circuler.
arre-t-obligatoire-pe-age
→ Interdiction aux véhicules de circuler sans maintenir entre eux un intervalle indiqué : ce panneau interdit de laisser une distance inférieure à celle mentionnée entre chaque véhicule. On le trouve souvent dans les tunnels. C'est une distance de sécurité pour prévenir les embouteillages, les accrochages et garantir un accès plus rapide aux véhicules de sécurité.
Interdiction--ve-hicules-de-circuler-distance-minimum
→ Interdiction de dépasser, il existe deux sortes de panneaux :

  • Le panneau B3 s'adresse à l'ensemble des usagers de la route. L'interdiction ne prend pas en compte le dépassement des deux roues motorisées.
    panneau-b3-interdiction-depasser-1
  • Le panneau B3a limite l'interdiction aux transports de marchandises de plus de 3,5 t. En effet, ceux-ci ne peuvent dépasser que les véhicules motorisés sans side-car.
    panneau-b31-interdiction-depasser-poid-lourd
    Lorsque les conditions sont revenues pour permettre le dépassement en sécurité, un panneau de fin d'interdiction remplace le premier. Celui-ci met fin à la restriction en reprenant les mêmes codes, mais en noir et blanc barré d'un trait.

→ Interdiction de klaxonner, un panneau d'interdiction simple qui se trouve souvent aux abords des hôpitaux.
panneau-interdiction-de-klaxonner-1
Les panneaux de danger et les panneaux d'interdiction sont importants, car ils garantissent votre sécurité. Signaler une interdiction permet de préserver les personnes d'un danger. Ne le vivez pas comme une restriction, mais comme une mesure pour vous protéger. C'est dans ce sens que vous devenez un conducteur responsable en adoptant le bon comportement.