Pour stationner ou s’arrêter en agglomération ou à l’extérieur d’une ville, des règles existent, elles sont énoncées par une signalisation verticale et horizontale composées de panneaux de stationnement et d'un marquage au sol. Comment les lire et les décrypter ? Comment savoir si un stationnement est interdit, gratuit ou payant ? Découvrez la réglementation du Code la route et la signification de chaque panneau et panonceau.

Au sommaire :

  1. Le stationnement selon le Code de la route
  2. Les panneaux interdiction de stationner
  3. Les panneaux de stationnement gratuit limité avec le disque
  4. Les panneaux de stationnement payant
  5. Les panneaux de stationnement par alternance et soumis à une durée limitée
  6. Les panonceaux de stationnement interdit

1. Le stationnement selon le Code de la route

Les règles de la sécurité routière sont énoncées dans l’article R417-1 et les suivants, du Code de la route. Afin de ne pas causer d’accidents, de sécuriser votre véhicule et les autres usagers, il convient de vous arrêter et de stationner correctement. Cela concerne tous les véhicules et les engins motorisés, du camion à la voiture, en passant par la moto ou le scooter, vous n’avez pas le droit de vous garer même momentanément à certains endroits.

Il existe plusieurs stationnements à différencier :

  • Le stationnement gratuit
  • Le stationnement payant
  • Le stationnement interdit

C’est important de comprendre que le stationnement interdit existe pour protéger les usagers de la route : conducteurs et piétons. Ces derniers sont considérés comme des usagers fragiles. Une voiture garée sur un trottoir qui ne laisse pas le passage libre oblige une personne à descendre sur la voie de circulation. Elle alors être percutée par un véhicule. C’est sans penser aux personnes qui ont une poussette et des enfants ou qui circulent à l’aide d’un fauteuil roulant.

Rappel :

  • Stationner signifie couper le contact et quitter son véhicule.
  • S’arrêter veut dire se garer sans couper le contact pour une courte durée.
  • Le panneau de stationnement interdit et le panneau d’arrêt et de stationnement interdit s’appliquent à tous les usagers de la route si auncune précision supplémentaire n'est indiquée par un panonceau.

2. Les panneaux interdiction de stationner

Panneau-interdiction-de-stationner-2
Ce panneau signale une interdiction formelle de stationner sur la chaussée et l’accotement sur lequel il se situe. Cette interdiction commence à l’endroit où est implanté le panneau et se termine à la première intersection. Un marquage au sol sous la forme d’une ligne droite discontinue et jaune formalise également un stationnement interdit tout le long de son tracé. En revanche, l’arrêt est toléré si vous souhaitez déposer un colis par exemple.

2.1. La zone à stationnement interdit

Selon la signification des panneaux, quand le cercle rouge à fond bleu et barré est inclus dans un carré à fond blanc comme ici, il ne concerne pas une portion de voie, mais toute une zone. C’est-à-dire un quartier qui comporte des rues qui se croisent. La fin de zone à stationnement interdit est alors indiquée par le même panneau, mais noir, gris blanc et barré.
Panneau-zone-a-stationnement-interdit

2.2. Le panneau d’arrêt et de stationnement interdit

Panneau-de-stationnement-et-d-arret-interdit-1
Les usagers n’ont pas le droit de stationner ou de s’arrêter sur la voie et sur l’accotement où se situe ce panneau. Cela est valable jusqu’à la prochaine intersection. Une ligne jaune continue au sol indique aussi cette réglementation.

2.3. Le stationnement interdit par alternance semi-mensuelle

Le stationnement autorisé par alternance semi-mensuelle est réglementé suivant des périodes bien définies et indiquées sur le panneau.

Le panneau ci-dessous signale un stationnement unilatéral à alternance semi-mensuelle :

  • Le stationnement est autorisé du côté des numéros impairs des maisons et des immeubles du 1er au 15 du mois.
  • Le stationnement est autorisé du côté pair, du 16 au dernier jour du mois.
  • Le changement d’accotement s’effectue le dernier jour du mois entre 20h30 et 21h.
  • L’arrêt est toléré si vous souhaitez déposer des passagers par exemple.
    Stationnement-par-alternance

2.4. Zone de stationnement par alternance semi-mensuelle

Les règles sont les mêmes dans une zone de stationnement par alternance semi-mensuelle. Mais, elles concernent une zone entière avec un début et une fin annoncée par un panneau noir, gris et blanc dans lequel l’interdiction est barrée. Le panneau est dans un carré à fond blanc. Le changement s’opère tous les 15 jours.

3. Les panneaux de stationnement gratuit limité avec le disque

Panneau-de-stationnement-limite-disque-1
Dans une zone à stationnement de durée limitée avec contrôle par disque, le conducteur a le droit de se garer pour un certain temps, en général précisé par un panonceau ajouté sous le panneau. Cela peut-être 30 mn par exemple.

Le disque de stationnement
Le-disque-bleu-de-stationnement-copie
Ce disque homologué par les autorités est à disposition dans des points de vente ou à l’accueil de l’hôtel de ville de votre commune. Avant de l’apposer sur votre tableau de bord, vous tournez le disque jusqu’à obtenir votre heure d’arrivée sur la zone de stationnement réglementée. Le marquage au sol bleu indique que cette zone est limitée dans le temps. Elle est gratuite. En revanche, le conducteur est verbalisé s’il dépasse le temps imparti.

4. Les panneaux de stationnement payant

Zone-stationnement-payant-1
Une zone à stationnement payant est aussi détectable grâce à la signalisation au sol. Le panneau comporte le pictogramme du stationnement interdit et celui d’un horodateur. Cela implique une limitation dans le temps et une durée maximale.

Aujourd’hui, il existe différentes façons de payer. Les horodateurs traditionnels délivrent un ticket après paiement, il faut le déposer sur son pare-brise. Il indique la date et la durée pour laquelle le stationnement est autorisé.

D’autres horodateurs ne donnent pas de ticket, l’usager doit juste y entrer le numéro de la plaque d’immatriculation de son véhicule et le temps que vous souhaitez payer.

Les forces de l’ordre possèdent des terminaux reliés à ces bornes pour vérifier et éventuellement verbaliser les conducteurs qui ne paient pas ou qui dépassent la durée de stationnement pour laquelle ils ont versé une somme.

5. Les panneaux de stationnement par alternance et soumis à une durée limitée

Panneau-de-stationnement-par-alternance-et-duree-limitee-1
Les panonceaux de zone à stationnement unilatéral semi-mensuel et à durée limitée avec contrôle par disque indiquent que le conducteur a le droit de stationner du 1er au 15 du mois sur le côté des numéros impairs de la rue. Et, du 16 au dernier jour du mois, du côté des numéros pairs des habitations.

Cela, avec une durée limitée qu’il doit prouver en posant sur son tableau de bord un disque, sur lequel est indiqué son heure d’arrivée. Un panonceau indique la durée maximale autorisée pour le stationnement à cet endroit.
Panneau-stationnement-payant-et-panonceau-duree-de-temps

6. Les panonceaux de stationnement interdit

Panonceaux-de-stationnement-interdit

Les panonceaux sont de petits panneaux blancs ajoutés sous un panneau. Ils précisent l’interdiction et à quelles catégories d’usagers elles sont adressées ou bien quel côté est concerné, etc. Pour les panneaux de stationnement interdit, ces panonceaux informent où débute et où se finit l’interdiction.

6.1. Les panonceaux avec la mention SAUF

Panonceau-avec-la-mention-SAUF

Des panonceaux précisent à qui le stationnement est réservé avec la mention « SAUF », d’autres indiquent le temps autorisé pour se garer et les sanctions de fourrière qu’ils encourent en cas d’infractions.

  • Panonceau stationnement gênant
    Panonceau-stationnement-genant-1
  • Stationnement unilatéral à alternance semi-mensuelle
    Stationnement-unilateral-semi-mensuelle
  • Durée maximale de stationnement avec un disque
    duree-maximale-stationnement-disque
  • Stationnement payant par parcmètre
    Stationnement-payant-par-parcmetre
  • Stationnement payant par horodateur
    Stationnement-payant-par-horodateur
  • Stationnement interdit à certaines heures
    Stationnement-interdit-a-certaines-heures-1
  • Tarifs d’un stationnement payant
    Stationnement-payant-par-parcmetre-2
  • Stationnement réservé aux personnes à mobilité réduite
    Stationnement-reserve-aux-personnes-a-mobilite-reduite-1
  • Stationnement réservé aux véhicules électriques
    Stationnement-reserve-aux-vehicules-electriques--1
  • Stationnement réservé aux véhicules portant le label autopartage
    Stationnement-reserve-aux-vehicules-label-autopartage-1
  • Stationnement réservé aux véhicules pratiquant le covoiturage
    Stationnement-reserve-aux-ve-hicules-covoiturage-1Stationnement-reserve-aux-vehicules-pratiquant-le-covoiturage-2

6.2. Les panneaux de stationnement SAUF RIVERAINS

Panonceau-Sauf-Riverains-1
Afin de limiter la circulation dans des rues étroites, le maire d’une commune peut réglementer les places de stationnement et leur durée. Les personnes qui possèdent un logement ou une location ont le privilège de pouvoir se garer dans ces zones de stationnement proches de leur domicile à un tarif privilégié. Seuls ces riverains peuvent s’y mettre. Néanmoins, la place qui se trouve devant leur portail ne leur appartient pas, ces places sont communales.

Découvrez tous nos cours de Code pour réussir l’examen du Code de la route avec brio !