Voici une fiche mémo sur le calcul des distances à respecter selon les articles R412-12 du Code de la
route
. Lors de l’Examen théorique général de nombreuses questions sont posées sur le temps de réaction. Découvrez la signification de la distance de sécurité, celle de freinage et celle de l’arrêt. Puis retenez facilement comment les calculer.

1. La distance de sécurité
2. Le temps de réaction du conducteur
3. La distance d’arrêt
4. La distance de freinage
5. Ce qu’il faut retenir pour l’examen du Code de la route

La distance de sécurité

C’est la distance minimale que je dois respecter avec le véhicule qui circule devant moi, à l’arrière et sur le côté.

La distance de sécurité à l’avant du véhicule

Elle équivaut à la distance parcourue par mon véhicule durant 2 secondes. Cela correspond à 1 seconde pour le temps de réaction et 1 seconde pour la marge de sécurité. Plus ma vitesse est importante plus la distance à parcourir est grande.
La distance de sécurité correspond environ à deux fois le temps de réaction (que nous expliquerons plus loin). Elle est nécessaire pour que le conducteur puisse réagir et freiner à temps si le véhicule qui circule devant lui effectue un freinage inattendu.

La distance de sécurité à l’arrière du véhicule

Elle ne dépend pas de vous mais vous pouvez signaler au conducteur du véhicule qui vous suit que sa proximité est dangereuse. Effectuez des appels avec votre feu STOP en freinant avec douceur de manière répétée.

La distance de sécurité latérale

La distance latérale est de 1 mètre en ville avec les autres usagers tels que les cyclistes et de 1 m 50 en dehors de l’agglomération. Imaginez que vous ouvrez votre portière, cela correspond à cette distance de sécurité latérale.
N’oubliez pas de ralentir votre allure. Si un véhicule arrive en face, réduisez votre vitesse pour la laisser passer. L’usager fragile doit rester en sécurité.

Comment calculer facilement la distance de sécurité ?

Pour la calculer rapidement, je relève ma vitesse et j’effectue le calcul suivant :

Multiplier le chiffre des dizaines de km/h par 6

Exemples :

• Je roule à 50 km/h : je laisse 5 x 6 = 30 mètres avec le véhicule qui précède.
• Je roule à 80 km/h : je laisse 8 x 6 = 48 mètres avec le véhicule qui précède.
• Je roule à 110 km/h : je laisse 11 x 6 = 66 mètres avec le véhicule qui précède.

Astuces :

• Sur autoroute, à 130 km/h, je laisse 2 lignes de la bande d’arrêt d’urgence avec le véhicule qui précède.
Prenez un point de repère comme un arbre et comptez 2 secondes à partir du moment où le véhicule qui circule devant vous passe devant. Si vous passez devant ce même repère avant les 2 secondes c’est que vous êtes trop prêt. Ralentissez !
• Hors agglomération, les véhicules encombrants (PTAC>3,5 T ou >7 mètres), les véhicules + caravanes et les camping-cars imposent une distance de sécurité d’au moins 50 mètres.
• Par temps de pluie, de brouillard, de neige, et/ou la nuit, l’adhérence du véhicule sur la chaussée est réduite. Augmentez considérablement cette distance de sécurité pour pouvoir anticiper une éventuelle collision.
• Si vous êtes fatigué ou sous l’emprise de médicaments, faites de même.

Les sanctions pour le non-respect de la distance de sécurité

Ne pas respecter cette distance de sécurité est sanctionné d’une amende de 4e classe, 135 € et un retrait de 3 points ainsi qu’une suspension de permis pouvant aller jusqu’à 3 ans.
C’est plus sévère pour les récidivistes qui ont déjà commis cette infraction dans le courant de l’année : 3750 €, un retrait de 6 points, une suspension de permis jusqu’à 3 ans et une immobilisation de la voiture.
De plus, aujourd’hui les radars tourelles sont en mesure de flasher les véhicules qui ne respectent pas les distances de sécurité.

Le temps de réaction du conducteur

C’est le temps qui s’écoule entre le moment où le conducteur discerne un danger et le moment où il réagit pour l’éviter.

La durée du temps de réaction :

Cette durée n’est fonction que du conducteur et surtout de son état :

• 1 seconde pour un adulte reposé
• 2 à 3 secondes si la personne est fatiguée, sous l’emprise de médicaments, d’alcool, de stupéfiants ou si elle est éblouie par des phares ou à l’entrée et à la sortie d’un tunnel.

Durant ce temps de réaction, la voiture continue toujours d’avancer à la même vitesse.

À noter : en ralentissant, je ne réduis pas le temps de réaction, juste la distance de freinage ou d’arrêt.

Calcul de la distance parcourue durant le temps de réaction

Multiplier le chiffre des dizaines de km/h par 3

Exemples :

• à 50 km/h : 5 x 3 = 15 mètres/seconde,
• à 80 km/h, 8 x 3 = 24 mètres/seconde,
• à 90 km/h, 9 x 3 = 27 mètres/seconde,
• à 110 km/h 11 x 3 = 33 mètres/seconde,
• à 130 km/h : 13 x 3 = 39 mètres/seconde.

La distance d’arrêt

À quoi correspond la distance d’arrêt ?

Elle correspond à la distance que parcourt le véhicule entre le moment ou le conducteur perçoit l’obstacle et le moment où le véhicule est totalement arrêté.

• Temps de réaction + Distance de freinage

Plus vous roulez vite, plus cette distance d’arrêt s’allonge. Vous ne pouvez pas freiner efficacement si votre allure est trop rapide.

Calcul de la distance d’arrêt

Pour la calculer facilement, je relève la vitesse :

Multiplier le chiffre des dizaines par lui-même

Exemples :

• à 50 km/h, mon véhicule parcourt 5 x5 = 25 mètres avant de stopper
• à 90 km/h, mon véhicule parcourt 9 x 9 = 81 mètres avant de stopper,
• à 110 km/h, mon véhicule parcourt 11 x 11 = 121 mètres avant de stopper,
• à 130 km/h, mon véhicule parcourt 13 x 13 = 169 mètres avant de stopper.

À noter : sur une route mouillée, ajoutez la moitié du résultat obtenu, car le véhicule a moins d’adhérence et a tendance à glisser. Donc la distance s’allonge avant que le véhicule ne s’immobilise totalement. 
Astuce : il est aisé de vérifier qu’entre 50 et 70 km/h la distance d’arrêt est multipliée par 2 et qu’entre 50 et 100 km/h elle est multipliée par 4.

La distance de freinage

La distance de freinage commence à la fin du temps de réaction, au moment où le conducteur freine et l’instant où le véhicule s’arrête.
Elle n’est pas demandée à l’examen du Code de la route. Pour la calculer, il est nécessaire de connaître la distance d’arrêt :
• Distance d’arrêt – Distance parcourue durant le temps de réaction

À noter : la distance est doublée sur une voie mouillée par la pluie ou la neige.

Ce qu’il faut retenir pour l’examen du Code de la route

Distance de sécurité

Multiplier le chiffre des dizaines de km/h par 6

Distance parcourue pendant le temps de réaction

Multiplier le chiffre des dizaines de km/h par 3

Distance totale d’arrêt

• Temps de réaction + Distance de freinage
Multiplier le chiffre des dizaines par lui-même

Distance de freinage

• Distance d’arrêt – Distance parcourue durant le temps de réaction

Avez-vous bien compris les notions de distance de sécurité, de distance de freinage et de distance d’arrêt ? Elles sont essentielles pour la sécurité de tous les usagers. Entraînez-vous ! Mettez-vous en situation pour réussir l’examen du Code de la route grâce à nos vidéos en 3D et aux 1500 questions similaires à l’examen 2020 !