La catégorie A du permis de conduire est la dernière étape du permis moto, il autorise la conduite de toutes les cylindrées. À la suite des réformes successives encourageant l’accès progressif à la puissance, il est devenu impossible de passer son permis A directement, seuls les titulaires du permis A2 depuis 2 ans peuvent y accéder. Voici tout ce que vous devez savoir pour obtenir ce sésame.

Au sommaire :

  1. Permis A : quelle catégorie pour quelle moto à quel âge ?
  2. Obtenir son Code de la route moto : l’ETM
  3. Apprendre à piloter de grosses cylindrées

1. Permis A : quelle catégorie pour quelle moto à quel âge ?

Rappelons rapidement quelles motos chacune des 4 catégories du permis A permet de conduire et l’âge minimum requis :

● Le Permis A1 autorise à conduire les motos de 125 cm3 maximum avec une puissance de 11 kW maximum (moto légère) dès 16 ans.
● La mention A1 sur le permis B permet au détenteur du permis B de conduire les motos autorisées avec un permis A1 grâce à une formation de 7 heures.
● Le Permis A2 permet de piloter une moto d’une puissance n’excédant pas 35 kW (puissance intermédiaire) dès 18 ans.
● Le Permis A permet de conduire toutes les cylindrées et tous les trois roues motorisées quelle que soit leur puissance dès 20 ans, à condition d’avoir obtenu son permis A2 depuis au moins 2 ans.

2. Obtenir son Code de la route moto : l’ETM

Depuis la réforme du permis moto de 2020, les aspirants motards doivent désormais obtenir un Code de la route adapté aux spécificités de la conduite à moto, l'épreuve théorique moto.

Le format demeure très similaire au Code de la route du permis B. D’une durée de 25 minutes, il est composé d’un QCM de 40 questions en lien avec les 9 thèmes du Code de la route. 35 réponses justes sont nécessaires pour l’obtenir.

Vous pouvez vous entraîner par le biais d’une auto-école ou en ligne. Si vous avez passé votre Épreuve Pratique Moto du permis A2 il y a moins de 5 ans, vous n’aurez pas à le repasser. Inscrivez-vous en auto-école pour commencer directement la formation pratique.

3. Apprendre à piloter de grosses cylindrées

L'apprentissage de la conduite dure au minimum 20 h et se déroule en auto-école. À l’instar du permis A1 et A2, l’apprentissage se déroule en 2 temps : 8 heures sur piste et 12 heures sur route. Vous apprenez à conduire une moto plus puissante, mais la formation est identique aux autres permis motos.

Même si cela reste dépendant de chaque individu, de son expérience, de ses appréhensions et de son habileté, il est très souvent nécessaire de réaliser des heures de conduite supplémentaires au-delà des 20 h imposées légalement. Prenez cette réalité en compte lorsque vous établirez votre budget permis moto. N’oubliez pas également de prévoir un budget équipement pour vous présenter à l’épreuve pratique avec des équipements de protection homologués (casque et gants).

L’épreuve pratique se déroule en 2 temps : une épreuve hors circulation et une 2e en conduite réelle sur la chaussée. Ces épreuves ont également connu quelques changements depuis la réforme : plus de questions pendant l'examen hors circulation et les vérifications mécaniques se font désormais pendant l’épreuve en circulation.

Pendant l’épreuve hors circulation (HC), le candidat dispose de 10 minutes pour enchaîner 6 manœuvres :

● 3 épreuves à allure réduite avec et sans passager, avec et sans l’aide du moteur.
● 3 manœuvres de maîtrise à allure rapide : freinage d’urgence, slalom et évitement.

Si le candidat est admis à cette épreuve, il en garde le bénéfice durant 3 années, en cas d’échec à la seconde épreuve.

Pendant l’épreuve en circulation (CIR), le candidat a 40 minutes pour montrer ses compétences :

● Sa prise en compte des autres usagers de la route.
● Sa conscience des risques et sa capacité à anticiper.
● Son assurance et la maîtrise de sa trajectoire, notamment sans sa prise de virage.