Articles > cours-code > conducteur > Savoir bien conduire : les notions à retenir

Savoir bien conduire : les notions à retenir

Savoir conduire en toute sécurité fait partie des éléments à connaître pour passer les tests du Code. Le candidat doit comprendre et assimiler les étapes indispensables pour bien conduire : observer son environnement, analyser la situation, anticiper les situations à risques et communiquer avec les autres usagers. Dans ce cours, nous continuons d’explorer le thème 2 du Code de la route : le conducteur.

1. Observer et analyser : l’exploration visuelle
2. Agir : la stratégie de conduite
3. Communiquer : avertir les autres usagers
4. Anticiper : connaître les situations à risques
5. Temps de réaction, distance de freinage et distance d’arrêt
6. Les points essentiels pour l’examen du Code de la route

Observer et analyser : l’exploration visuelle

Lorsque vous prenez la voiture pour effectuer un trajet, vous devez toujours savoir ce qui se passe autour de vous. Vous devez donc rester attentif et regarder en permanence devant votre véhicule, dans votre rétroviseur interne et vos rétroviseurs extérieurs. Pour éviter toute mauvaise surprise :

  • Regardez loin devant vous afin de récolter les informations qui nécessiteront certaines actions (ralentir si je vois un piéton qui se rapproche du passage piéton par exemple).
  • Observez ce qui se passe autour du véhicule à l’aide des rétroviseurs.
  • Vérifiez les angles morts situés directement à votre gauche et à votre droite. Tournez la tête des 2 côtés pour vérifier qu'un autre usager ne s'y trouve pas avant de changer de direction.
  • La nuit, fixez votre regard vers le bord droit de la route pour ne pas être ébloui.

L’attention visuelle demande beaucoup de concentration, car elle s’exerce en continu. Le conducteur doit bien s'assurer d'être en état de conduire avant de prendre le volant pour maintenir son attention tout au long du trajet. Et n'oubliez pas que votre champ de vision rétrécit avec la vitesse.

Agir : La stratégie de conduite.

Lorsque vous conduisez, vous devez être en mesure d'anticiper rapidement la situation. Pour cela, vous allez devoir adopter un certain nombre de stratégies.

Examiner

Votre regard balaie de gauche à droite au loin et la chaussée devant le véhicule pour évaluer tout ce qui s’y passe. Selon les indices recueillis (position des piétons, clignotants des voitures, signalisation routière...), essayez de comprendre les intentions des autres usagers : que sont-ils sur le point de faire ?

Réfléchir, décider et agir

Selon les analyses que vous avez faite de la situation, vous devrez agir en conséquence. Plus vous détectez les informations tôt plus vous aurez de temps pour réagir. Plusieurs possibilités s'offrent à vous :

  • effectuer un écart en prévenant les autres usagers
  • ralentir ou freiner
  • avertir les autres usagers de votre arrivée

Garder ses distances de sécurité

Les autres usagers peuvent commettre des erreurs de conduite et opérer des mouvements inattendus. Le maintien de la distance de sécurité vous assure le confort nécessaire pour anticiper les éventuels risques. Vous aurez plus de temps pour modifier votre trajectoire ou vous arrêter. Vous devez laisser :

  • 2 secondes en général entre vous et la voiture qui vous précède
  • 2 lignes de rive sur l'autoroute
  • 2 iodes bleues dans un tunnel
  • 1 m en ville et 1,5 m hors agglo pour dépasser piétons et cyclistes

Communiquer : avertir les autres usagers

N’oubliez pas de vous signaler et de communiquer vos intentions pour que les autres usagers puissent aussi anticiper vos mouvements. Pour cela, vous avez plusieurs outils à votre disposition :

  • les clignotants pour prévenir d’un changement de voie
  • les avertisseurs lumineux ("appels de phares") pour communiquer
  • les feux de détresse lors d’un ralentissement ou d’une situation à risques
  • le klaxon, à utiliser de manière brève et uniquement en cas de danger immédiat
  • le sourire et le remerciement avec un geste de la main.

Vous devez également être vu pour ne pas provoquer d’accident en surprenant les autres usagers. Utilisez vos phares et vos feux de détresse.

Anticiper : connaître les situations à risques

Avec l’expérience, le conducteur apprend à mieux anticiper et à effectuer les gestes nécessaires pour éviter tout risque d’accident. Certains mouvements s’intègrent peu à peu dans votre conduite :

  • ralentir aux intersections
  • prévenir de ses changements de direction avec le clignotant
  • vérifier tout son champ de vision avant de dépasser
  • utiliser le bon sens et la courtoisie pour résoudre certaines situations

Les situations à risques surviennent souvent lorsque le conducteur n’adopte pas une attitude raisonnée. La consommation d’alcool, par exemple, empêche le conducteur d'adopter les stratégies de conduites efficaces : observer, anticiper ou communiquer, car elle réduit l’acuité visuelle et la capacité de concentration.

Temps de réaction, distance de freinage et distance d’arrêt

Lors d’un danger imminent, vous devez apprendre à vous arrêter à temps. Quelques secondes passent entre le moment où vous observez le danger potentiel et celui où la voiture s’immobilise totalement. Pendant ce laps de temps, la voiture continue de parcourir de la distance. C'est ce que l'on appelle la distance d’arrêt. Elle est égale au cumul du temps de réaction et de la distance de freinage.

Distance d'arrêt = temps de réaction + distance de freinage

Le laps de temps qui s'écoule avant votre réaction varie selon votre état :

  • Le temps de réaction est de 1 seconde en général
  • Il passe à 2 secondes, voire plus, si l’usager est sous l’emprise de drogue ou d’alcool.

La distance de freinage varie selon la vitesse à laquelle vous roulez et l’adhérence de votre véhicule à la chaussée :

  • Si la route est glissante, la distance d’arrêt est plus importante.
  • Si la vitesse est multipliée par deux, alors la distance de freinage l’est par 4.

Les points essentiels pour l’examen du Code de la route.

Les intervalles de sécurité

Vous devrez observer des intervalles de sécurité autour de votre véhicule, afin de freiner à temps, lorsqu’un danger se présente.
Laisser 2 secondes entre vous et le véhicule devant vous et entre 1m et 1,5 m lorsque vous dépassez un usager fragile.

Les rétroviseurs

Regardez régulièrement vos rétroviseurs extérieurs et celui de l’intérieur. N'oubliez surtout pas vos angles morts avant de changer de voie.

Trois données à retenir

  • Le temps de réaction : 1 seconde
  • L’intervalle de sécurité : 2 secondes
  • Distance d'arrêt = temps de réaction + distance de freinage
S'ENTRAINER AU CODE
Savoir bien conduire : les notions à retenir
Partager