Le panneau de passage à niveau est un panneau de danger triangulaire à bordure rouge. Il vous prévient que la route va croiser une voie de chemin de fer. La vigilance est de règle. Les jeunes conducteurs sont parfois impressionnés par cette zone particulièrement dangereuse, mais bien réglementée par le Code de la route. Si vous respectez la signalisation routière, vous ne risquez rien. Les balises et les indications spécifiques à chaque type de passage vous permettent le franchissement avec sérénité. Il existe deux catégories de passages : avec et sans barrière.

Au sommaire :

  1. Les panneaux de passage à niveau avec barrières
  2. Les panneaux de passage à niveau sans barrière
  3. Les panneaux pour les passages de tramways

1. Les panneaux de passage à niveau avec barrières

Le passage à niveau le plus courant à un système de sécurité avec des demi-barrières automatisées. Plus rarement, un agent de la SNCF abaisse et relève des barrières manuelles. Celles-ci font alors la largeur de la voie.

Comment êtes-vous prévenus du danger ?

Un passage à niveau est toujours signalé à l’avance par des panneaux de pré-signalisation : des balises J10, blanches et rayées d’une à trois bandes rouges vous indiquent la distance qu’il vous reste à parcourir avant le croisement. Chaque bande représente 50 mètres. Elles sont implantées à droite sur une voie à double sens et à gauche sur une voie à sens unique.

Une première balise J10, rayée de trois traits rouges, vous informe que vous êtes à 150 m de la voie ferrée. Elle est surmontée d’un panneau de danger de type A7 (triangulaire à bordure rouge) avec le pictogramme d’une barrière en son centre.
Panneau-passage-a-niveau-A7-1
Un panonceau M9z facultatif complète souvent ce panneau. Il précise par sa mention « signal automatique » que la fermeture des barrières est automatisée à l’approche d’un train. S’il n’y a pas de panonceau, la barrière peut être manuelle, mais cela est moins fréquent.

La 2e balise J10 avec ses deux bandes rouges vous prévient que vous vous trouvez à 100 mètres du passage à niveau.
Panneau-presignalisation-100m-passage-a-niveau-1

La dernière balise J10, rayée d’un seul trait rouge, se trouve à 50 mètres avant le passage à niveau.
Panneau-presignalisation-50m-passage-a-niveau-1

Dans le cas où le passage à niveau n’est pas visible de loin ou se situe après un virage, un panneau lumineux peut vous informer de la fermeture des barrières pour pouvoir ralentir et vous arrêter en toute sécurité. S’il est allumé, attendez-vous à tomber sur un passage à niveau qui vient de se fermer. Peut-être que quelques véhicules attendent déjà. Ralentissez pour ne pas vous faire surprendre.

Le franchissement du passage

La voie est libre :

Au stade des derniers mètres, vous devez ralentir. En général, la vitesse est limitée par un panneau d’obligation. C’est la règle de sécurité pour le franchissement du passage.

Toutes ces alertes vous ont demandé d’être prudent et de ne pas franchir les voies trop rapidement. Cette anticipation vous permet de vous arrêter au cas où les signaux clignotent au moment de votre approche. Ne vous faufilez pas entre les barrières et ne vous engagez pas si l’espace est insuffisant.

Un train arrive :

La signalisation automatique consiste en un signal sonore et des feux rouges qui clignotent ou pas. Quelques secondes plus tard, les demi-barrières s’abaissent. L’arrêt est obligatoire dès le signal.

Il faut ensuite attendre que les barrières soient relevées au maximum pour franchir les voies sans précipitation. En cas de problème ou dysfonctionnement des barrières, un téléphone d’urgence est mis à disposition.

Si vous restez coincé entre les deux barrières, n’hésitez pas à forcer la barrière qui est prévue pour ce style de choc. Si vous êtes bloqué, quittez rapidement le véhicule.

2. Les panneaux de passage à niveau sans barrière

Certains passages à niveau ne comportent aucune barrière. C’est souvent le cas sur des routes en rase campagne, hors agglomération, où le trafic est moindre.

La signalisation avancée

Vous êtes prévenu par le même système de balises prévu pour les passages à niveau protégé. Mais dans ce cas, un panneau de danger A8 prévient le conducteur de l’absence de barrières. Il a la forme d’un triangle bordé de rouge avec la figure d’un train en marche en son centre.
Panneau-presignalisation-150m-passage-a-niveau-sans-barriere

En rase campagne, il vous prévient dès 150 mètres avant le passage à niveau. Il existe aussi en agglomération sur des chemins peu fréquentés à 50 mètres avant le passage. Un panonceau annonçant un stop l’accompagne ainsi qu’une limitation de vitesse.

À hauteur du croisement

panneau-passage-a-niveau-g1
Une croix de Saint-André rouge et blanche sur fond gris est positionnée au niveau du passage à niveau. Elle peut être verticale ou horizontale et souligne que les véhicules ferroviaires ont la priorité. Elle vous oblige à marquer l’arrêt. Lorsque le passage comporte plus d’une voie ferrée, la croix est doublée sur sa partie inférieure. La signalisation peut être acoompagné d’un signal lumineux qui se met automatiquement en marche lorsqu’un train approche ou par un panneau STOP. Dans les 2 cas, l’arrêt est obligatoire.
Panneau-passage-a-niveau-stop
En l’absence de barrières, le train est prioritaire. Il est donc important de marquer le stop et de rester vigilant même si la voie paraît libre. Si la voie est encombrée, il ne faut pas s’engager, car il est interdit de s’arrêter sur les voies. La plupart des accidents sont dus à des comportements irresponsables de conducteurs.

3. Les panneaux pour les passages de voie de tramways

Lorsqu’un passage à niveau est situé en agglomération, c’est souvent pour le passage des tramways.

Si vous partagez la voie avec des rails de tramway :

  • Un panneau de danger triangulaire vous prévient 50 mètres avant le croisement. Le dessin d’un tramway figure en son centre.
    Panneau-de-danger-voies-tramway

  • La sécurité routière impose des règles de priorité. En effet, les cyclistes et les automobilistes doivent être prudents et ne pas gêner la circulation des tramways qui restent prioritaires dans tous les cas. Un panonceau de type M9z vous rappelle cette règle de priorité.

  • La traversée immédiate de la rame est annoncée par un panneau carré bleu figurant un tramway dans un triangle blanc.
    Panneau-passage-tramway-bleu
    Si l’arrivée du tramway est imminente :

  • Un feu rouge clignote.

  • L’arrêt est alors impératif.

  • Vous ne devez repartir que lorsque les feux s’éteignent.

Le tramway peut freiner sans dévier sa trajectoire. C’est à vous de respecter son passage. Il faut donc bien vérifier qu’un deuxième tramway n’arrive pas lors de votre passage sur la plateforme.

Les balises et les indications sur le panneau de passage à niveau vous permettent d’aborder l’intersection avec prudence. Tout est prévu pour que vous ayez le temps d’anticiper et d’adapter votre vitesse. Les accidents sont souvent liés au non-respect de l’arrêt aux feux ou au stop. Toute infraction expose le contrevenant à une amende de quatrième classe, et un retrait de 4 points sur le permis de conduire. Soyez prudent et n’oubliez jamais qu’un train peut en cacher un autre.