Les panneaux de travaux font partie des panneaux de signalisation temporaire. Ils préviennent les usagers de la route d’une modification due à un trafic perturbé par un chantier ou un événement. Ils ont la particularité d’avoir toujours un fond jaune et un filtre rétro-réfléchissant de classe t1. Depuis 2009, ils doivent être certifiés NF. Ils prévalent sur la signalisation habituelle. C’est un balisage ponctuel et souvent inattendu. Les panneaux de travaux, de bouchon ou de fauchage en font partie. Dans le Code de la route, cette signalisation temporaire, impose une extrême prudence au conducteur. Tous types de panneaux du Code de la route peuvent avoir leur version temporaire : panneaux de danger, d’interdiction, d’obligation. Voici le guide de la signalisation temporaire que vous pouvez rencontrer et les règles à suivre.

Au sommaire :

  1. Les panneaux de travaux
  2. Les panneaux de bouchon
  3. Les panneaux de fauchage

1. Panneau de travaux

Un panneau de travaux vous informe de la présence d’une zone de chantier et de la présence de professionnels qui interviennent en bord de route. La signalisation routière temporaire vous informe des règles de circulation à adopter durant toute la période des travaux.

La signalisation d’approche

  • Le panneau de chantier : Un panneau AK5 de danger, en acier galvanisé, triangulaire à fond jaune bordé de rouge vous informe des travaux en cours. Un pictogramme très explicite d’un personnage qui travaille est représenté en son centre. La chaussée va donc être rétrécie.
    Panneau-travaux

  • Un panneau limite votre vitesse selon la configuration de la zone de travaux.
    Panneau-limitation-vitesse-temporaire

  • Des panneaux carrés à fond jaune vous guident sur la nouvelle organisation de l’itinéraire ou de la voie. C’est une pré-signalisation de déviation, d’affectation ou de réduction des voies. Les flèches noires vous permettent d’anticiper en connaissance de cause.

  • Les modifications de trajectoires sont tracées avec un marquage jaune au sol en continu ou discontinu.

Une prochaine circulation alternée peut être annoncée par un panneau carré. Un panonceau avec la distance qui vous sépare des travaux et une signalisation de prochains feux lumineux temporaires le complète souvent.
panneau-circulation-alternee

La signalisation de position

  • La circulation alternée : Lorsque la zone de travaux empiète de façon trop importante sur la voie de circulation, une circulation alternée est souvent mise en place. La régulation du trafic se fait alors par signaux lumineux ou des piquets mobiles.

→ Les feux de circulation temporaires ont un signal jaune clignotant au lieu de vert pour autoriser les usagers à s’insérer pour rappeler à la vigilance.
feux-de-circulation-temporaire
→ Les piquets mobiles reprennent les principes des feux temporaires. Ils sont gérés par des opérateurs qui régulent la circulation avec deux signaux : passer, symbolisé par un rond vert et s’arrêter par un sens interdit.

  • Des plots rouges ou orange sont posés à même le sol.

  • Des barrières à chevrons signalent la position de la déviation ou du rétrécissement.

Un panneau de type B31 signale la fin de tous les panneaux de prescriptions qui ont été signalées auparavant. Il a une forme ronde avec un fond blanc barré de noir. Ce signal de fin des interdictions est souvent présent à la fin d’un chantier ou sur les routes à chaussées séparées.
panneau-fin-limitation

2. Les Panneaux de bouchon

panneau-danger-bouchon-ak30-1
Le panneau temporaire de bouchon n’annonce pas un risque d’embouteillage, mais un blocage de trafic bien réel. Son objectif est de vous inviter à modifier votre comportement face à une situation inhabituelle, voire dangereuse. C’est un panneau de danger triangulaire à fond jaune avec le pictogramme d’une file de voitures. Sur la route, le panneau de signalisation est placé entre 150 et 250 m de la zone de danger.

Le ralentissement peut être rapide et brutal. Ainsi, les règles de sécurité s’imposent. Ce panneau vous invite à ne pas procéder à un dépassement et de veiller à votre intervalle de sécurité. La surveillance des rétroviseurs doit être doublée. Des plaques signalétiques peuvent donner des informations complémentaires comme la longueur de la zone impactée par les bouchons ou sa direction si elle concerne une autre route.

3. Les panneaux de fauchage

Le panneau de fauchage est une signalisation temporaire utilisée dans les travaux de tonte des abords de la route ou l’élagage des arbres. Le panonceau jaune avec l’inscription « fauchage » est rectangulaire ou carré. Il n’est jamais implanté seul. Il peut accompagner le panneau de rétrécissement de voie ou un panneau de travaux.
Panneau-fauchage

Il vous met en garde de la proximité des travaux et spécifie la nature de l’intervention. Son implantation est obligatoire dès qu’une intervention de coupe d’herbes hautes ou d’arbres se situe aux abords d’une voie publique.

Il faut donc ralentir et faire preuve de prudence. Contrairement aux chantiers fixes, l’intervention se déplace, il faut donc ralentir et s’attendre à rencontrer un passage dangereux à une distance indéterminée.

Le rôle des panneaux temporaires est avant tout de vous avertir pour vous permettre de mieux anticiper votre conduite dans la zone concernée. Ils sont indispensables dans le cadre d’événements inhabituels et à risques sur la voirie. En leur présence, vous ne devez plus tenir compte des panneaux de signalisation permanents. Ce sont des panneaux du Code de la route que vous devez bien connaître pour conduire en toute sécurité. Grâce à l’entraînement en ligne mettez toutes les chances de votre côté !