Articles > Permis > Conduite > La marche arrière

La marche arrière

Lors de votre examen pratique il vous sera demandé d’effectuer 2 manoeuvres, une imposée par l’examinateur et une de votre choix. Parmis ces manoeuvres vous pourriez avoir à faire une marche arrière, soit en ligne droite, soit en courbe, voici les astuces pour bien réussir vos marches arrières !

La marche arrière en ligne droite.

La marche arrière en ligne droite peut vous servir dans différentes situations : rebrousser chemin sur une courte distance dans une rue à sens unique (dans le cas où la visibilité est bonne et qu’aucun autre véhicule est en train de s’y engager), pour sortir une voiture de votre garage, ou pour vous garer…

Observer, analyser et s’adapter à la situation

Avant tout assurez vous que votre manoeuvre ne gêne en aucun cas la circulation des autres usagers de la route et préserve la sécurité de tous. Pour cela utilisez vos rétroviseur mais également des contrôles visuels directs (vous pouvez même ouvrir votre portière car certains animaux trop petits ne sont pas visibles depuis l’intérieur de la voiture).

Démarrer la marche arrière

Pour réaliser votre marche arrière vous devrez, pour effectuer des contrôles visuels directs, enlever votre main droite du volant afin de pouvoir vous retourner vers l’arrière. Lors de l’examen tâchez de faire attention à votre position et qu’elle n’ait pas l’air nonchalante.

Une fois les contrôles visuels effectués vous pouvez allumer vos clignotants pour iniquer votre intention.

Vous devez ensuite enclencher la marche arrière grâce au levier de vitesse en le plaçant sur la position de recul “R”. Sur les voitures à boites manuelles, cette position se trouve soit à l’avant vers la gauche soit, à l’arrière vers la droite du levier de vitesse. Il est possible que vous deviez forcer un peu afin d’enclencher cette position.

La marche arrière est enclenchée, effectuez constamment des contrôles visuels directs et dans les rétroviseurs pour maintenir votre trajectoire et veillez à ce que personne ni obstacle n’intervienne sur la voie.

Vous pouvez ensuite relever doucement votre pied droit de la pédale de frein afin de commencer à reculer. Veillez à ne pas aller trop vite. Vous pouvez également jouer avec l’embrayage si c’est une marche arrière que vous réaliser pour vous garer. Si un véhicule arrive, stoppez votre manoeuvre et laissez le passer.

Une fois arrêté, n’oubliez pas de mettre votre levier de vitesse au point mort et de remonter le frein à main afin d’éviter tout mouvement de la voiture en cas d’arrêt ou de stationnement dans une pente.

Marche arrière en courbe

La préparation à la marche arrière en courbe est la même que celle de la marche arrière en ligne droite, vous devez effectuer les mêmes contrôles visuels (obstacles, repères…)

Mouvements inversés

Lorsque vous tournez en reculant, l’avant du véhicule va en sens inverse de l’arrière. Si vous tournez votre volant vers la droite, l’arrière de la voiture ira vers la droite, et l’avant vers l gauche. Veillez constamment à ne pas rencontrer d’obstacle et à maintenir une vitesse lente quoique suffisante à tourner les roues.

Positionnement

Si la marche arrière s’effectue sur une courte distance vous pouvez l’effectuer avec une seule main sur le volant, dans le cas contraire et si vous devez tourner à plus de 90° gardez les deux mains sur le volant. Dans cette position la rotation du buste est plus compliquée mais continuez à faire des contrôles en vision directe et servez vous de chaque rétroviseur. Veillez à ne jamais croiser les mains sur le volant.

A la fin de votre manoeuvre, assurez vous d’être au point mort et de relever le frein à main !

S'ENTRAINER AU CODE
La marche arrière
Partager