Articles > Conduite > Le permis pour boite automatique : un apprentissage moins long et moins cher

Le permis pour boite automatique : un apprentissage moins long et moins cher

La formation traditionnelle pour la conduite de véhicules de la catégorie B dispensée par les auto-écoles contient une partie pratique de 20 heures minimum. Depuis le 30 octobre 2016 le volume minimum d’heures de conduite supervisées est de 13h pour les élèves suivant une formation à la conduite des véhicules équipés d’une boite automatique.

Qu’est ce qu’une boite automatique ?

Les véhicules équipés d’une boite automatique n’ont pas de pédale d’embrayage. Cela signifie que la voiture adapte automatiquement les passages de vitesses selon le niveau d’accélération. Il ne vous reste plus qu’à accélérer, freiner et bien sûr à veiller sur votre conduite !

A qui s’adresse ce permis ?

A tout le monde, notamment à ceux qui souhaitent se faciliter la tâche de conduire, sans s’encombrer du passage de vitesses. Ce permis s’adresse également à ceux qui présenteraient un handicap, une paralysie à la jambe gauche par exemple.

Quels sont les avantages ?

La formation étant réduite à un volume minimum de 13h, celle-ci vous coûtera moins cher. Comme la formation au permis B pour voitures manuelles, elle peut être complétée par une formation de conduite supervisée. Voir notre article sur la conduite supervisée.

Comme vous n’avez plus à vous encombrer du passage de vitesse, cette formation vous permet de vous concentrer plus facilement sur la circulation et le respect du code la route. La conduite est moins fatigante et donc plus sécurisée. Certaines erreurs ne peuvent être faites : calage, conduite en sur ou sous régime, démarrage en côte, reprise première... C’est la raison pour laquelle le taux de réussite à l’examen de la conduite en boite automatique est plus élevé.

La France est de plus en plus équipée en voitures automatiques (ex: Autolib’) et il est donc de plus en plus facile de s’en procurer en location ou à l’achat.

Et les inconvénients ?

La formation du permis B en boite automatique réduit l’utilisation de son possesseur à des véhicules équipés d’une boite automatique. Il porte un code restrictif 78. Cela veut dire que si, vous souhaitez relayer quelqu’un avec qui vous effectuez un long voyage ou même en cas d’urgence, si celui-ci ne se trouve plus en état de conduire et que le véhicule est équipé manuellement il est absolument interdit pour vous de le conduire !

D’autre part, certains aiment adopter une conduite «sportive», alors que la boite automatique ne vous laisse pas le choix dans l’adaptation des vitesses par rapport au niveau d’accélération...

Enfin, l’usage des freins est essentiel sur un véhicule équipé en boite automatique et leur entretien est plus fréquent. C’est la raison pour laquelle, en règle générale, l’entretien d’une voiture à boite automatique est plus coûteux.

Compléter sa formation pour conduire une voiture manuelle

Depuis le 1er janvier 2017, il est possible, pour les titulaires du permis B limité aux véhicules équipés d'une boîte de vitesses automatique de suivre une formation pour lever la restriction de conduite et pourvoir conduire une voiture manuelle. Excepté pour ceux dont le permis à restriction 78 à été délivré pour des raisons médicales.

Cette formation peut être suivie avec un délai de 6 mois suivant l’obtention du permis B boite automatique et elle dure 7h. Elle est délivrée dans le cadre d’une autoécole, et par un enseignant agréé. Elle est pratique et individuelle et peut se suivre partiellement sur un simulateur si la séquence ne dure pas plus d’une heure.

Quand la formation est validée par l’auto-école, celle-ci délivre au conducteur une attestation qui est également transmise à la préfecture.

Le conducteur peut conduire un véhicule à boite manuelle que lorsqu’il est en possession du titre définitif de conduite correspondant.

S'ENTRAINER AU CODE
Le permis pour boite automatique : un apprentissage moins long et moins cher
Partager