Articles > Conduite > L’assurance Auto

L’assurance Auto

L’assurance Automobile tout autant que le permis de conduire ou la carte grise est obligatoire. Il peut être parfois difficile, face aux différentes offres (assurances autiers, assurances tous risque ou intermédiaires…) de savoir avec quelle assurance souscrire. Voici quelques clés qui vous aideront à mieux réaliser vos démarches.

Qu’est-ce qu’une assurance auto ?

Tout comme l’assurance habitation par exemple, l’assurance auto est proposée par un organisme d’assurance (qui propose donc aussi d’autres services). Elle fonctionne de la même manière que les autres, celui qui y souscrit bénéficie d’une protection financière dans le cas où il serait responsable d’un accident de la route causant des dommages corporels ou matériel à lui même où à un tiers. Cette protection financière est plus ou moins importante selon le contrat souscrit.

Comme il est stipulé à l’article l221-11 dans le Code de l’assurance : toute personne morale ou physique circulant dans un véhicule motorisé et dont le responsabilité pourrait être engagée en cas d’accident doit obligatoirement être couvert par une assurance avec au minimum la garantie de responsabilité civile (garantie au tiers).

Sanctions

Si un usager est contrôlé une première fois sans avoir souscrit à une assurance, il risque une amende de 500 euros. Cette amende peut s’élever jusqu’à 3 750 euros en cas de récidive. Il peut également être sanctionné d’une suspension de permis pour une durée de trois an, voire son annulation avec interdiction de le repasser pendant 3 ans. Son véhicule peut aussi être confisqué. Dans le cas d’un accident, tous les frais des dommages causés à un tiers ou à lui-même seront à sa charge. Dans le cas où il ne pourrait payer les frais, il peut être soumis à une peine de prison.

Les trois formules principales des assurances auto :

La garantie au tiers ou garantie responsabilité civile

Cette assurance est le minimum obligatoire. Elle permet, si le conducteur n’a pas d’autres assurance qui couvrirait les frais des dommages subis par lui-même ou par son véhicule, de couvrir les frais des dommages physiques ou matériels causé à un tiers victime (frais médicaux, réparations…).

La formule intermédiaire

La formule intermédiaire vient compléter la garantie au tiers, en proposant à l’usager des options d’assurance comme les garanties contre le vol, les bris de glace, les incendies. L’assuré choisit donc parmis ces modules complémentaires ce pour quoi il lui semble important et nécessaire d’être couvert.

L’assurance “tous risques”

L’assurance tous risques propose à l’usager une protection complète :

  • l’usager verra les frais de réparation de son véhicule ainsi que de celui de la victime pris en charge
  • il en sera de même pour les frais médicaux (cela peut aller jusqu’à couvrir les frais d’hospitalisation, de chirurgie voir d’obsèques en cas d’accident mortel)
  • il profite de toutes les garanties complémentaires (vol et incendie, bris de glace, protection juridique)

Ainsi, l’assurance tous risques, bien qu’elle soit plus chère à la souscription peut s’avérer utile et permettre de grandes économies en cas d’accident.

Souscrire à une assurance

Pour souscrire à une assurance auto, vous pouvez :

  • soit vous rendre physiquement dans l’agence d'assurance choisie, vous serez alors accueillie par un conseiller qui vous proposera différents contrats
  • soit vous rendre sur le site internet de l’agence où vous pourrez alors remplir un devis souscrire aux offres proposées par l’assurance automobile choisie.

Si vous passez par internet, vous seront proposés également des comparateurs d’assurances en ligne qui vous permettront de mieux vous diriger, selon vos besoin vers telle ou telle assurance.

Les documents de l’assurance-auto

Assurer son véhicule étant obligatoire, il vous sera remis, lors de votre souscription à un contrat d’assurance, deux documents officiels : l’attestation et le contrat d’assurance. (voir notre articles sur les documents obligatoires et facultatifs)

L’attestation d’assurance (carte verte)

L’attestation d’assurance sert, lors de contrôle, routier à affirmer que son véhicule est bien couvert. Il est donc plus que recommandé de toujours l’avoir avec vous lorsque vous prenez le volant. Certains personnes la laisse dans la voiture, dans la boite à gant ou dans le pare soleil.

Le certificat d’assurance (papillon vert)

Le certificat est un petit carré de papier vert qui doit être glissé dans l’espace qui lui est réservé sur les voitures, en bas à droite du pare brise. Il indique les différentes mentions qui permettent de prouver d’un seul coup d’oeil que votre véhicule est assuré :

  • le nom de l’assureur
  • le nom de l’assuré
  • le numéro d’immatriculation du véhicule
  • la période de validité de l’assurance.

Refus de garantie.

Si pour quelque raison que ce soit, vous essuyez plusieurs refus de garantie, qu’aucun assureur ne souhaite prendre en charge votre véhicule, vous pouvez demander une intervention du Bureau Central de Tarification. C’est un organisme d’état qui a pour but de faire appliquer la loi selon laquelle chaque usager de la route doit assurer son véhicule motorisé. Il peut donc obliger un des organisme d’assurance à vous proposer l’assurance minimum : l’assurance au tiers, le tarif sera défini par le Bureau Central de Tarification.

S'ENTRAINER AU CODE
L’assurance Auto
Partager