Articles > Conduite > Assurance Auto : Jeunes conducteurs.

Assurance Auto : Jeunes conducteurs.

Selon L’association de prévention routière, un jeune conducteur a quatre fois plus de chance d’être tué sur la route qu’un conducteur expérimenté. C’est pour cette raison que certains organismes d’assurance ne propose pas d’assurance aux jeunes conducteurs en permis probatoire ou encore qu’ils en proposent de bien plus chers qu’aux conducteurs confirmés.

En effet, les mensualitées peuvent être augmentées dès l’établissement de la prime de départ, qu’on appelle alors une “surprime” : les mensualités peuvent jusqu’à doubler de prix. Elles sont cependant limitées à 100% de majoration la première année, 50 % la deuxième et 25 % la troisième.

D’autres compagnies n’appliquent pas la surprime mais compensent en augmentant les franchises (montant minimum à payer en cas d’accident ou de sinistre). Dans ce cas, vous pouvez payer de petites mensualités mais vous retrouver surpris en cas d’accident à devoir vous acquitter de lourds frais (frais d’hospitalisation, lourdes réparations, chirurgie…). Les formules au tiers par exemple peuvent être moins chères mais également stipuler maintes situations dans lesquelles vous ne seriez pas pris en charge. Les assurances “tous risques”, à même de mieux vous couvrir seront, elles, beaucoup plus chères.

Le choix dépend donc de votre budget ainsi que de la valeur de votre voiture.

Si, en tant que jeune conducteur, vous n’êtes pas amené à conduire quotidiennement, vous pouvez souscrire à l’assurance de responsabilité civile, vous aurez peu de frais mensuels mais attention cette assurance ne couvre que les dommages corporels et matériels causés à autrui, ceux qui vous concernent ne seront pas pris en charge.

Voici quelques conseils pour mieux choisir, votre véhicule et votre assurance à moindre coût.

Quelle voiture choisir ?

Dans le cas où vous achetez un nouveau véhicule, voici les caractéristiques à prendre en compte :

  • le modèle du véhicule : plus le véhicule que vous souhaitez acheter sera récent, plus sa côte Argus sera élevée. L’assurance couvre donc un matériel plus onéreux et son coût sera lui aussi plus important.
  • la puissance du véhicule : plus votre véhicule est puissant comme les grosse motos par exemple, plus les possibles collisions seront graves, l’assurance vous fera donc payer plus cher cette puissance.
  • le carburant : les véhicules diesel ont eux aussi une côte Argus élevée, de plus ils sont plus chers à réparer et attirent les voleurs, mieux vaut vous tourner vers un véhicule essence, ces critères seront pris en compte par l’assurance.

Choisir la bonne assurance

Les organismes d’assurance sont multiples et tous essaieront de vous faire souscrire chez eux plutôt qu’ailleurs. Afin de vous y retrouver, vous avez à votre disposition sur internet des comparateurs d’assurance qui, selon les besoins que vous leur indiquez vous aideront à repérer les plus intéressantes parmis les centaines qui existent. Pour être le mieux renseigné il faut fournir le modèle du véhicule. Et attention les résultats ne sont qu'indicatifs et peuvent varier selon les différents sites, aussi toutes les compagnies ne sont pas prises en compte. Voici quelques uns des sites les plus reocnnus : lelynx, lesfurets, jeune-conducteur

Négocier, faire jouer la concurrence, anticiper

Une fois que vous vous êtes fait une petite idée des organismes les plus susceptibles de vous intéresser, à vous de jouer en vous mettant en contact avec chacune d’elle et en définissant laquelle vous convient le mieux. Certaines, pour vous pousser à souscrire auront éventuellement tendance à s’aligner sur les prix de leur concurrentes.

Autres astuces.

La conduite accompagnée

Si vous avez passé votre permis en conduite accompagnée (voir notre article sur la conduite accompagnée), n’hésitez pas au moment de votre prise de contact avec une assurance, à mettre en avant votre expérience (plus de 3000 km au compteur). Cette expérience vous permettra certainement de voir votre taxe “jeune conducteur” limitée à 50%.

Conducteur secondaire

Si vous n’avez pas encore votre propre véhicule à assurer en votre nom, vous pouvez demander à être ajouté sur le contrat de vos parents et ainsi devenir conducteur secondaire. Vous pourrez ainsi commencer à bénéficier du bonus d’assurance.

S'ENTRAINER AU CODE
Assurance Auto : Jeunes conducteurs.
Partager